Dans les coulisses de l’Atelier Nespresso – 2017

Que ce soit sous le soleil de Cannes ou tous les deux ans à Lyon à l’occasion du Sirah, Nespresso semble être passé maitre dans l’art de nous faire passer de délicieux moments gourmands pour le plus grand plaisir de nos papilles.

C’est cette fois au cœur du 9ème arrondissement, dans un lieu surprenant empreint d’histoire (les Ateliers de soierie de Marc Rozier) que l’Atelier Nespresso a posé ses valises le temps d’une semaine en janvier dernier. Au programme, déjeuners, diners et workshop animés par 6 grands noms de la gastronomie, les chefs Yannick Alleno, Jérôme Banctel, Christophe Bacquié, Fabio Pisani,  Edwin Vinke ainsi que l’incontournable pâtissier Lyonnais Sébastien Bouillet.

J’ai eu le plaisir d’être conviée au déjeuner du dimanche où officiait le chef doublement étoilé Jérôme Banctel. Avec un seul mot d’ordre, sublimer les deux nouveaux Grands Crus spécialement créés par Nespresso – Exclusive Selection Nepal Lamjung et Exclusive Selection Kilimanjaro Peaberry – le chef a conçu un menu subtil à mi-chemin entre classissisme et saveurs exotiques ramenées de ses voyages.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Après un atelier surprenant en compagnie du sommelier Fabrice Sommier sur l’association champagne café avec les nouvelles éditions limitées Sélection Vintage et une découverte de la dernière née de Nespresso, la Vertuo, l’heure est venue de découvrir la scénographie spécialement imaginée pour ce déjeuner d’exception.

Comme à chaque fois que j’ai eu le plaisir de participer à un atelier Nespresso tout est, de bout en bout, absolument parfait. Le menu imaginé pour l’occasion est une vraie réussite. L’expérience se vit autant dans les assiettes que derrière le pass où le chef finalise face aux convives ses assiettes avant de les envoyer. Et même si je ne suis pas une grande amatrice de café, j’aime la douceur et la rondeur qu’il apporte à un plat quand il s’y invite subtilement.

Mise en bouche

Maquereau cuit en bois de cèdre, quenelle de câpres,
concombre pickles et caviar

Bonbon de topinambour glacé,
truffes noires mélanosporum en impression

St-Jacques de la baie de Seine, carbonara d’oignons doux des Cévennes,
Grand Cru Exclusive Sélection Kilimanjaro Peaberry

Cochon de lait de Burgos croustillant, raviole de champignon au bouillon de kombu,
émulsion froide de câpres Grand Cru Exclusive Sélection Nepal Lamjung

Le Noisetier de Sébastien Bouillet

Un grand merci à Nespresso pour cette invitation, à l’agence 14 septembre et tout particulièrement à Joy et Tiffany, pour cette jolie parenthèse gastronomique de haut vol.

1Commentaire

  • Hmmmmm, ça a l’air sublime cette atelier !
    Et je trouve ça toujours intéressant de pouvoir rencontrer les chefs et partager avec eux des idées, ou leur expériences !

    Quel est ton verdict du coup sur les mélanges des saveurs ?
    J’ai cru voir que c’était subtil dans ton texte, mais il relève les gouts ?

    9 février 2017 at 11:37

Laisser un petit mot