Burgers à la crème de poivrons et au chèvre

En cette fin de week-end chocolaté, même pas peur, j’ai décidé de vous parler burgers ! Si vous avez été raisonnable et que vous ne frôlez pas la crise de foie (ce qui est clairement mon cas parce qu’il faut savoir qu’une fois parent, oubliés les chocolats, c’est tout pour les enfants) il vous reste surement une petite place pour un (ou plusieurs) burgers à la crème de poivrons et au chèvre ?

Après vous avoir donné cette recette de ciabattas au thym, il fallait bien que je vous raconte ce qu’ils étaient devenus… Comme très souvent ici, les petits pains mignons ne restent jamais seuls bien longtemps et servent souvent de prétexte à une soirée burgers improvisée.

Dans les coulisses de l’Atelier Nespresso – 2017

Que ce soit sous le soleil de Cannes ou tous les deux ans à Lyon à l’occasion du Sirah, Nespresso semble être passé maitre dans l’art de nous faire passer de délicieux moments gourmands pour le plus grand plaisir de nos papilles.

C’est cette fois au cœur du 9ème arrondissement, dans un lieu surprenant empreint d’histoire (les Ateliers de soierie de Marc Rozier) que l’Atelier Nespresso a posé ses valises le temps d’une semaine en janvier dernier. Au programme, déjeuners, diners et workshop animés par 6 grands noms de la gastronomie, les chefs Yannick Alleno, Jérôme Banctel, Christophe Bacquié, Fabio Pisani,  Edwin Vinke ainsi que l’incontournable pâtissier Lyonnais Sébastien Bouillet.

J’ai eu le plaisir d’être conviée au déjeuner du dimanche où officiait le chef doublement étoilé Jérôme Banctel. Avec un seul mot d’ordre, sublimer les deux nouveaux Grands Crus spécialement créés par Nespresso – Exclusive Selection Nepal Lamjung et Exclusive Selection Kilimanjaro Peaberry – le chef a conçu un menu subtil à mi-chemin entre classissisme et saveurs exotiques ramenées de ses voyages.

Hello 2017 – Bilan et nouvelles

Hello 2017 !

Après pas loin de 30 jours d’inactivité en 2017 (en résumé une activité proche du niveau de la mer, disons le franchement) sur le blog (dans la vraie vie j’ai quand même un peu travaillé, ne me mettez pas dans la case « feignasse » tout de suite), je me suis dit qu’il était quand même bien temps de vous donner quelques nouvelles.

La fin d’année n’ayant pas été des plus calmes (vous pourrez eavoir un petit aperçu du pourquoi du comment en relisant les premières lignes de cet article), j’ai profité de mon début d’année pour prendre le temps (essayez vous verrez c’est plutôt sympa) de me poser et de souffler un peu avant d’attaquer les grands chantiers (c’est le cas de le dire) qui m’attendent en 2017.

Avant de vous en dire un peu plus sur tout ce qui se prépare ici et ailleurs en 2017, je voulait surtout profiter de ce billet pour vous souhaiter une très belle année 2017 (même pas en retard on a jusqu’au 31 ^^), surprenante et plein de paillettes. Je vous souhaite de rêver beaucoup et de vivre intensément. Je vous souhaite des rires à n’en plus finir et du bonheur à la pelle (oui j’ai c/c ce que je vous avais dit sur IG, mais je trouvais ça joli).

2016 a été une année intense, parfois dure, mais surtout riche et pleine d’enseignements. J’ai passé ma première année complète à mon compte en tant que Directrice-artistique-photographe-et-styliste-culinaire, titre un brin ronflant mais qui m’a offert l’immense chance de faire des choses différentes tous les jours, de travailler une partie du temps devant un ordinateur, le reste les mains dans la farine ou l’œil vissé sur mon reflex. J’ai appris (parfois à mes dépens) que les journées ne faisaient que 24h et que même si le rythme était finalement bien plus soutenu que lorsque j’étais salariée, la richesse d’être son propre patron et la liberté de choisir ses projets n’avait pas de prix.

Après ce rapide bilan de 2016, il est maintenant temps que je parle un peu de 2017 (enfin maintenant, des onze mois restants).