Après deux premières éditions que vous aviez eu l’air d’apprécier, je remets le couvert avec mes découvertes de ces derniers mois. Au menu, un potager d’intérieur design et pratique, un restaurant gastronomique en mouvement et une annonce qui met la pression en toute fin d’article… Bonne lecture !

Ciel mon radis ©Fraise & BasilicPartager

/

Ciel mon radis

Le potager d’intérieur qui fait pousser des aromates frais toute l’année dans votre salon

Au détour d’une publication de Sabine sur Instagram, j’ai découvert l’existence de cette jolie marque Made in France et plus encore de son potager d’intérieur Jean Racine.

Force est de constater que maison ou pas, en hiver il est difficile de faire pousser quoi que ce soit par -12° dehors et que les herbes aromatiques manquent cruellement pour les shootings durant cette période. Du coup le potager Jean Racine m’a littéralement sauvée la vie cet hiver.

En plus d’être utile et ultra-facile à mettre en œuvre (vous pouvez voir quelques étapes ci-dessous ou un peu plus dans mes stories à la une sur Instagram), il est doté d’une esthétique aux petits oignons ce qui en fait une jolie pièce déco qui trône depuis lors, fièrement dans mon salon.

Côté arrosage aussi on ne peut pas faire plus simple. En effet c’est la mèche en coton disposée dans le réservoir et qui remonte dans le terreau qui va assurer l’arrosage parfait (et accessoirement vous permettre de vous absenter sans soucis pendant quelques jours). Autre point important pour une bonne croissance, la lampe placée au dessus des plantes aromatiques s’éclaire et s’éteint automatiquement toutes les douze heures et reproduit la lumière du jour afin d’apporter aux aromates la lumière nécessaire pour grandir (et va aussi servir de lampe d’appoint le soir devant la télé). Il ne vous reste ensuite plus qu’à glisser des mots doux à vos plantes et à les regarder grandir… Facile on a dit !

Et mon petit doigt me dit que vous devriez pouvoir très vite gagner cette merveille sur mon compte Instagram… Stay tunned !

Partager
Ciel mon radis ©Fraise & BasilicPartager
Ciel mon radis ©Fraise & BasilicPartager
Ciel mon radis ©Fraise & BasilicPartager
Ciel mon radis ©Fraise & BasilicPartager

/

Le Wagon Bar

Le premier restaurant gastronomique roulant à Lyon

Le Wagon Bar Lyon ©Fraise & BasilicPartager

Découvrir des plats gastronomiques tout en sillonnant Lyon à bord d’un bus haut de gamme, au style résolument Art Déco, c’est le pari un peu fou du Wagon Bar, nouveau venu dans le paysage gastronomique lyonnais que j’ai eu le plaisir de découvrir en très bonne compagnie, il y a de ça quelques mois.

Un menu unique (mais qui se décline aussi en version végétarien), une carte qui change tous les 3 mois et qui fait la part belle aux produits locaux et de saison, le Wagon Bar reprend définitivement les codes qui ont fait le succès du restaurant éponyme du Chef Jérémy Galvan en lui ajoutant les contraintes inhérentes au fait de cuisiner en roulant, dans un endroit exigu. Ce qui explique que la plupart des plats soient préparés en amont du service, puisqu’un seul cuisinier est présent pendant le service pour assurer jusqu’à 30 couverts (ils sont deux au delà de ce nombre).

Dans les assiettes les accords sont subtils, les dressages travaillés et l’on oublie très vite que l’on mange à bord d’un bus qui roule (mentions spéciales pour le système aimanté des verres et la conduite plutôt modérée du chauffeur qui permettent d’éviter les accidents malencontreux – oui le combo chemise blanche + vin rouge + diner en roulant peut avoir de quoi faire peur).

Seuls bémols à mon gout, des textures un peu proches dans le menu (royales de foie gras et pana cotta pour le dessert) et un service qui connait quelques longueurs. Bien entendu, on évite si l’on est malade en voiture et si l’on veut vraiment profiter du paysage, on opte plutôt pour l’option déjeuner !

Côté tarif, l’addition est à la hauteur du standing puisqu’il faut compter 76€ par personne pour le menu dégustation.

Le Wagon Bar Lyon ©Fraise & BasilicPartager
Le Wagon Bar Lyon ©Fraise & BasilicPartager
Le Wagon Bar Lyon ©Fraise & BasilicPartager
Le Wagon Bar Lyon ©Fraise & BasilicPartager
Le Wagon Bar Lyon ©Fraise & BasilicPartager
Compote de rhubarbe ©Fraise & BasilicPartager

/

Empara

Deux jours de formations au stylisme et à la photographie les 3 et 4 juillet 2018

J’avais déjà un peu abordé cette envie là dans mon article bilan 2017 / envies 2018 et puis hasard ou pas, en février l’équipe d’Empara m’a contactée pour me proposer un projet un peu fou, animer deux jours de formation en live autour de la photographie culinaire.

Empara, pour ceux qui ne connaissent pas, est un site destiné aux créatifs, photographes et entrepreneurs qui a fait de sa volonté de tuer toute forme d’élitisme la clé de voute de son système. En rendant accessible un contenu de qualité au plus grand nombre, que ce soit grâce aux formations diffusées en live ou grâce au système d’abonnement à 25€ par mois qui permet un accès total à toutes les formations en replay, Empara a pour volonté première de démocratiser l’accès à un savoir qualitatif et engageant.

Pour construire ma formation et aussi parce que certaines des formations déjà en ligne offraient des enseignements que je trouvais intéressants (notamment sur la partie business), j’ai regardé un grand nombre des formations déjà proposées sur le site ces derniers mois et je ne peux que témoigner de la qualité et de la pédagogie des intervenants. Du coup vous imaginez bien que maintenant, j’ai un tout petit peu (beaucoup) la pression !

En effet, quand on m’a contactée pour ce projet, j’ai quasiment dit oui  immédiatement (mon côté bélier, l’histoire de ma vie) et puis après réflexion, l’idée de devoir tenir un auditoire en live pendant deux jours, pour être honnête, a eu de quoi me faire très légèrement paniquer. Clairement j’ai passé un temps absolument astronomique à travailler pour construire quelque chose de pertinent et d’intéressant mais je ne regrette absolument pas l’exercice qui, en plus de me faire furieusement sortir de ma zone de confort (et encore on ne parle que de la construction de la formation et pas encore du live), a eu le mérite de m’obliger à poser des mots sur ma pratique très autodidacte et assez intuitive de la photographie, à m’interroger sur celle-ci et sur les points d’amélioration qu’il pourrait être intéressant de mettre en place.

Alors voila force est de constater que maintenant que je ne peux plus faire marche arrière, charge à moi d’être à la hauteur (je prends toutes vos bonnes ondes, messages d’encouragement et gri-gri vaudous) et puis j’espère vous retrouver nombreux derrière vos écrans pendant ces deux jours de live afin que l’on puisse échanger ensemble autours de ces sujets passionnants que sont le stylisme et la photographie culinaire (la formation s’articulera autour de 4 grandes parties, la composition, le stylisme, la prise de vue et la dimension business).

Et si vous êtes du côté de Nice les 3 et 4 juillet, pourquoi ne pas me rejoindre pour assister à la formation sur place ? Pour chacun des cours diffusés en live sur Empara, vous avez en effet la possibilité d’assister à la formations directement au sein du plateau de tournage. Pour proposer votre candidature, il vous suffit remplir le formulaire de demande sur Empara.

La Photographie culinaire Empara
Diffusion en live les 3 et 4 juillet 2018

Chocolate chia pudding ©Fraise & BasilicPartager
Rhubarbe ©Fraise & BasilicPartager
Salade colorée ©Fraise & BasilicPartager
Pickles de concombres ©Fraise & BasilicPartager
Clic clac hop
Crédits

© L'ensemble des éléments de ce blog :
recettes, textes et photographies, sont ma propriété exclusive (sauf mention contraire explicite). Sans autorisation écrite préalable, toute reproduction, de tout ou partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, est strictement interdite.

  1. 23 mai 2018

    HAN mais wow, c'est génial pour la formation ! Je ne connaissais pas ce site, mais j'ai été abonnée pendant un an à Skillshare (bon, au final j'ai du regarder 4 ou 5 cours, pas plus et j'adore les mille opportunités qu'on peut avoir d'apprendre un peu de tout chez soi. Pour l'autodidacte que je suis, c'est le bonheur. Du coup je vais aller regarder d'un peu plus près les programmes de Empara. (Si jamais tu as des petits codes promo, par hasard, ou même un code de parrainage ?). Quant à Ciel, mon radis : gros crush sur ce nom génial.

    Répondre

  2. 23 mai 2018

    Génial ? J'adore ton travail. Je suis également photographe culinaire auto-didacte en recherche permanente de formations pour avancer. Je me suis déjà inscrite pour le live mais je vais voir si je peux venir assister à ce super cours en live. À bientôt j'espère !

    Répondre

  3. 23 mai 2018

    J'ai assisté au live d'aujourd'hui et j'ai été agréablement surprise par la qualité de la formation et l'interactivité tout au long de la journée. Le rendez-vous du 3 et 4 juillet est pris :)

    Répondre

  4. 23 mai 2018

    Waouwwww quelle super expérience ça va être ! Ca fiche toujours la trouille de se lancer hors de notre zone de confort comme tu dis mais c'est une bonne trouille ! Il me tarde de voir ce live en tout cas 😊 Bises !

    Répondre

  5. 24 mai 2018

    Merci pour ces trois infos toutes drôlement intéressantes. Le potager me tente bien pour l'hiver prochain. Et je vais creuser le iste de formation, même si le temps me manque :)

    Répondre

  6. 29 mai 2018

    Wahou, découvrir Empara a vraiment fait ma journée, merci ! Vivement le 3 - 4 juillet, je te souhaite bon courage pour ce live de folie, j'ai hâte de le voir, tu seras surement mon premier cours !

    Répondre

  7. 1 juin 2018

    Oh purée c'est classe cette formation ! j'imagine bien le stress ! Peu de chance que je puisse regarder car je bosserai (quoi que je peux glisser un oeil en même temps que je bosse :p ) mais je vais aller voir de plus près les cours proposés. J'en profite pour te dire combien j'apprécie tes photos et tes articles (même si je me contente souvent juste d'un like sur ton compte instagram - sauf quand on parle de Lyon :p ), ça ne fait jamais de mal de le dire en vrai ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *