CHUTNEY MANGUE ET ÉPICES

Chutney-mangue_home

Une odeur de sucre et d’épices qui se répand dans la cuisine, en fermant les yeux on pourrait presque s’imaginer à des milliers de kilomètres de là…

Une recette toute simple, pleine de saveurs pour ce chutney que vous pourrez utiliser comme condiment pour servir avec une viande ou du poisson, comme base pour une marinade ou pourquoi pas avec un sandwich au poulet.

Pour 1 grand pot à confiture

1 gousse d’ail
– 2 cm de gingembre frais
– 2 petites mangues pas trop mûres
– 1 bâton de cannelle
– 1 pincée de piment rouge en poudre
– 120 g de cassonade
– 15 cl de vinaigre balsamique

  • Épluchez puis hâchez l’ail et le gingembre. Épluchez et coupez les mangues en dés de 3 cm environ.
  • Faites chauffer l’huile dans une poêle à feu moyen. Mettez à revenir l’ail et le gingembre, ajoutez le reste des ingrédients, assaisonnez et portez à ébullition.
  • Réduisez le feu et faîtes cuire 45 à 50 minutes à feu doux. Le chutney est près lorsque le jus est bien réduit et que la préparation ressemble à de la confiture.
  • Remplissez votre pot à confiture de chutney, fermez le et retournez le afin de créer un vide. Laissez refroidir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

SALADE FIGUES ET CHÈVRE

Les jours raccourcissent, on a rangé les tongs au placard, les enfants reprennent doucement le chemin de l’école, autant de signes qui nous font dire que l’été est derrière nous…

Alors pour prolonger encore un peu le souvenir des vacances et profiter des produits de ce début septembre, je vous propose une salade gourmande avec des bons produits tout droit sortis du marché en bas de chez moi ! (L’avantage d’être à 80% c’est qu’on peut faire le marché le mercredi et cuisiner directement avec des bons produits frais !)

Pour 4 personnes

Une douzaine de figues fraiches
– Une salade de mesclun
– Chèvre frais
– Une poignée d’amandes effilées torréfiées
– 2 grandes tranches de jambon cru ou 12 petites tranches de magret de canard fumé
– 4 petites tomates
– 1 cuillère à café de miel
– Quelques brins de romarin frais

  • Coupez les figues en quartiers, et faites les revenir dans du beurre. En fin de cuisson nappez-les d’une cuillère à café de miel liquide. Réservez.
  • Coupez les tomates en dès, le chèvre et le jambon cru (ou le magret de canard fumé) en morceaux. Ciselez le romarin très finement. Gardez quelques brins pour décorer.
  • Dressez la salade, les tomates et les figues refroidies, ajoutez le romarin ciselé. Décorez avec les amandes effilées préalablement torréfiées quelques minutes à la poêle ainsi qu’une branche de romarin.

Rendez-vous sur Hellocoton !

MACARONS CARAMEL ET BEURRE SALÉ

Les macarons c’est drôlement bon, mais alors quand on y ajoute du caramel beurre salé, ça sonne carrément comment LA tentation incarnée, celle pour laquelle on pourrait (peut-être) aller jusqu’à se damner…

POUR 40 MACARONS ENVIRON
Les proportions sont de Christophe Felder

– 200 g de poudre d’amande
– 200 g de sucre glace
– 5 cl d’eau
– 200 g de sucre semoule
– 2 x 75 g de blanc d’œufs clarifiés à température ambiante

– 150 g de sucre semoule
– 50 g de beurre
– 20 cl de crème entière liquide
– 1 pincée de fleur de sel
– ( 1 cuillère à soupe d’arôme de vanille)

Préparation des coques

01 | Versez la poudre d’amandes et le sucre glace dans le mixeur jusqu’à l’obtention d’une poudre fine (Le « Tant pour tant ») puis passez-la au tamis.
02 | Faites chauffer l’eau et le sucre semoule dans une casserole jusqu’à ce que le mélange atteigne 118 °.

03 | Pendant que le sucre cuit, versez 75 g de blanc dans le robot et commencez à battre lorsque le sucre atteint 80°. Dès que le sirop atteint 118°, versez-le sur les blancs montés tout en continuant de fouetter jusqu’à ce que le mélange refroidisse et que la meringue soit lisse et bien brillante.
Pendant ce temps, mélangez le tant pour tant et les 75 g d’œufs restants, cela doit former une sorte de pâte d’amandes un peu épaisse.

04 | Ajoutez ce mélange dans le bol du robot, à la meringue italienne, remplacez le fouet par la feuille du robot et macaronnez à vitesse lente. (Vous pouvez également, macaronner manuellement soit avec une corne soit avec une  maryse en soulevant le mélange délicatement pour avoir une préparation homogène).
05 | Garnissez votre poche à douille munie d’une douille lisse et pochez vos macarons en quinconce sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Tapez la plaque sur le plan de travail pour enlever les bulles d’air qui risqueraient de faire craquer vos coques à la cuisson.

06 | Enfournez pour 12 à 15 minutes à 160°. Retournez la plaque à mi-cuisson, pour une cuisson plus homogène. Les coques sont cuites quand elles se décollent parfaitement et lorsque la collerette est solidaire du reste de la coque.
Faites refroidir vos coques avant de les décoller.

POUR LE CARAMEL BEURRE SALÉ

01 | Dans une casserole à fond épais, réalisez un caramel à sel avec les 150 g de sucre semoule. A coloration, ajoutez le beurre en remuant vivement.
02 | Hors du feu, ajoutez la crème préalablement tiédie, la fleur de sel et l’arôme de vanille, puis remettez le tout sur le feu en remuant pour faire épaissir légèrement. Placez ensuite le caramel beurre salé au réfrigérateur, il va épaissir d’avantage en refroidissant.
03 | Lorsque le caramel est froid, garnissez en vos coques, puis assemblez les 2 à 2 en assortissant les tailles de vos coques. Vos macarons seront meilleurs après 24 h placés au frigo, le temps que tous les arômes se mélangent. (Entre nous, je ne me prive jamais d’un goûter un ou deux tout de suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !