Tajine de faisan aux coings, semoule grillée aux amandes

Tajine de faisan aux coings, semoule aux amandes ©‎Fraise & Basilic

Aujourd’hui, une recette un peu différente sur le blog, avec de la viande (et pour être exacte du gibier). Je crois que les recettes avec de la viande publiées sur ce blog doivent à peine se compter sur les doigts d’une seule main (déjà parce que je trouve pas que cela soit le truc le plus facile à prendre en photo), et puis aussi parce que cela fait écho à ma propre consommation qui se veut « raisonnée » (à savoir il vaut mieux manger un bon steack de Salers une fois par mois que des steacks hachés C****** tous les deux jours).

Alors j’ai bien conscience, qu’au milieu de la prise de conscience générale sur la consommation de viande je ne séduirais pas tout le monde, mais lorsqu’InterProchasse, l’interprofession de la chasse m’a proposée de cuisiner autour du faisan je me suis dit que c’était peut-être l’occasion de vous faire changer d’avis sur la question du gibier. La perception que l’on peut avoir du gibier est finalement très largement biaisée par ce côté hyper tradi que l’on a pris l’habitude de lui associer. Mais si on sort un peu des sauces grand-veneur et autres joyeusetés, le gibier est une viande qui se prête finalement à de nombreuses interprétations.

Tant qu’à faire de casser les codes, autant aller jusqu’au bout, comme ici dans une version complètement orientale de la chose, avec plein d’épices et des fruits qui viennent adoucir le goût du gibier. Côté préparation, là aussi pas de cuissons longues qui monopolisent le four pendant des heures, le faisan se cuisine finalement tout aussi bien que d’autres volailles. Et pour rester sur une note très orientale, on accompagne ce plat de semoule grillée (à servir dans un grand plat familial bien sur !).

Et si vous vous demander où trouver du faisan (ailleurs que dans le cadre d’une rencontre impromptue un beau samedi d’octobre sur une route de campagne, ), il faut savoir qu’il suffit de le commander chez votre boucher (allez, zou, maintenant plus d’excuse !)

Tajine de faisan aux coings, semoule aux amandes ©‎Fraise & Basilic

Pour 4 personnes
Pour le tajine

– 2 faisans
– 4 coings
– 1 oignon jaune
– 1 càs de miel liquide
– 1 bâton de cannelle
– 1 càc de ras-el-hanout
– 1 càc de gingembre en poudre
– 2 ou 3 filaments de safran
– 50 g de beurre
– 2 càs d’huile d’olive
– Sel et poivre
– 1 petit bouquet de coriandre

Pour la semoule grillée 

– 350 g de semoule
– 4 càs d’huile d’olive
– 35 g de beurre
– 50 g de raisins blonds
– 30 g d’amandes effilées
– 50 g de pignons de pin

1. Épluchez les coings et découpez-les en morceaux. Réserver au fur et à mesure dans de l’eau bien froide citronnée afin qu’ils ne noircissent pas.

2. Faites chauffer le beurre dans une poêle et mettez les quartiers de coings à dorer doucement pendant une quinzaine de minutes environ. A la fin de la cuisson, ajoutez le miel et mélangez.

3. Découpez les faisans en morceaux. Ciselez les oignons finement.

4. Dans une cocotte, marquez à d’olive l’huile les morceaux de faisan, de tous côtés. Salez et poivrez. Débarrassez la cocotte et réservez les morceaux de viande.

5. Placez les oignons ciselés dans la cocotte et laissez-les blondir doucement. Ajoutez le faisan, les coings avec leur sauce, la cannelle, le bouquet de coriandre.

6. Saupoudrez de paprika, de gingembre et de safran. Versez 50 cl d’eau et mélangez. Couvrez la cocotte et enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 30 minutes.

7. Disposez la semoule dans un saladier, ajoutez l’huile d’olive et mélangez le tout. Faites bouillir de l’eau (comptez un volume d’eau pour un volume de semoule). Versez l’eau bouillante sur la semoule et laissez gonfler à couvert 5 à 10 minutes. Ajoutez le beurre coupé en dés et égrainez la semoule à la fourchette

8. Faites griller les pignons et les amandes à sec dans une poêle bien chaude. Ajoutez la semoule et poursuivez la cuisson quelques minutes. Servez le tajine avec la semoule grillée. Parsemez de coriandre fraiche.

Tajine de faisan aux coings, semoule aux amandes ©‎Fraise & BasilicTajine de faisan aux coings, semoule aux amandes ©‎Fraise & Basilic

– Billet sponsorisé –

12 Commentaires

  • C’est un très joli plat ! C’est vrai que ce n’est pas le genre de chose que j’ai l’habitude de consommer ni même penser à demander au boucher !! pourtant ce plat semble délicieux et qu’il fait bien envie avec ses saveurs sucrées salées !

    10 novembre 2016 at 08:43
  • EcureuilDesBois

    Répondre

    Ça y est, j’ai faim 😀

    9 novembre 2016 at 11:52
  • Ça m’a l’air d’être une pure merveille ! Hop dans mes favoris

    7 novembre 2016 at 12:04
  • Vince

    Répondre

    Bonjour bonjour! Ça m’a l’air très bon mais les raisins blonds on en fait quoi?

    5 novembre 2016 at 08:25
  • Ça m’a l’air d’être une pure merveille ! Hop dans mes favoris

    27 octobre 2016 at 13:17
  • Sympa comme résultat. Simple mais gouteux. Cette recette me tente beaucoup

    25 octobre 2016 at 13:20
  • La semoule me fait de l’oeil, encore plus que le tajine! Tout cela a l’air délicieux…

    21 octobre 2016 at 22:04
  • Anaïs

    Répondre

    Hmmmm, comme ça a l’air bon ! Je vais suivre tes conseils et en demander à mon boucher (ça sera l’occasion d’y goûter, je n’en ai jamais mangé !). En plus un plat comme ça c’est réconfortant en cette saison, je sens qu’on va se régaler 🙂

    21 octobre 2016 at 11:46
  • Super appétissant ce tajine !

    21 octobre 2016 at 10:11
  • Mon Dieu mais ça a l’air tellement délicieux ! C’est vrai qu’on cuisine rarement du gibier… Je n’ai d’ailleurs pas du en manger plus de 5 fois dans ma vie ! Mais c’est vrai qu’avec ce plat j’ai bien envie de tenter 🙂 Merci pour cette belle recette 😉

    20 octobre 2016 at 20:03
  • Wow, je ne crois jamais avoir goûter de faisan jusqu’ici. Ca me fait un peu peur à vrai dire je crois ^^
    Mais là, ca donne envie 🙂

    20 octobre 2016 at 18:52

Laisser un petit mot