Boulettes de poulet aux épices, frites de patates douces


Boulettes de poulet aux épices ©‎Fraise & Basilic

Point trop de blabla ce soir, juste des faits… C’est bon les boulettes en fait !

Je sais que pour certains la boulette est une institution, un secret que l’on se transmet de générations en générations, un plat que l’on réclame le dimanche à nos mamans… Mais la mienne devait peut-être avoir une sainte horreur de la boulette parce que je n’en ai jamais vu sur la table (je sais comment cela va se finir, elle va lire ce post – ma maman lit toujours mes billets ^^- et elle va m’envoyer un petit mail pour être sure que cette absence de boulettes dans mon enfance ne va pas être la cause d’une psychanalyse à l’age adulte).

Bref, je n’ai pas connu le plaisir de la boulette enfant, je découvre donc à presque 30 ans les joies d’une viande moelleuse, bien assaisonnée, qui se décline à l’infini et qui surtout, fait son petit effet quand elle est présentée à mes deux terribles. Il suffit que j’y ajoute des piques en bois sur le dessus et ça devient l’attraction du jour.

– Note de moi-même à celles qui n’ont pas encore plongé dans les affres merveilleux de la maternité, mais qui comptent bien s’y mettre un jour -, dès lors qu’un truc se mange avec les doigts, pour les enfants, il est toujours bien meilleur que sa version avec fourchette (ne me remerciez pas pour ce conseil en or, c’est cadeau !).

Pour le poulet (pour 4 personnes)

4 blancs de poulet fermier
– 3 œufs
– 1 petit bouquet de persil plat
– 2 càc d’épices cajun
– Sel et poivre du moulin
– 1 càs de ketchup aux épices fumés
– 4 biscottes
– 1 poignée de corn-flakes non sucrées

Pour les frites de patates douces

2 grosses patates douces
– 3 gousses d’ail en chemise
– un petit bouquet de thym frais
– 1 branche de romarin
– 4 feuilles de laurier
– 1 càs de paprika
– 4 càs d’huile d’olive

1. Retirez les morceaux nerveux du poulet et découpez-le en morceaux. Hachez le persil.
2. Mixez le poulet, les épices, le persil plat jusqu’à obtenir un mélange bien homogène, ajoutez un œuf, le ketchup et mélangez le tout. Façonnez des petites boules en roulant la farce entre vos paumes.
3. Disposez les boules de farce sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et placez au congélateur au moins deux heures.
4. Réduisez les biscottes et les corn-flakes en une poudre fine, battez les deux œufs restants en omelette.
5. Trempez chaque boule dans les œufs battus puis dans la poudre de biscottes / corn-flakes.
6. Faites chauffer votre huile de friture dans une casserole aux bords hauts. 7. Faites frire les croquettes une dizaine de minutes dans le bain de friture. Réservez sur du papier absorbant.

8. Rincez les patates douces et détaillez-les grossièrement.
9. Disposez-les dans un plat allant au four, préalablement tapissé de papier cuisson, assaisonnez de sel, poivre et paprika. Ajoutez le thym, le romarin, les feuilles de laurier et les gousses d’ail en chemise, arrosez d’huile et mélangez le tout.
10. Enfournez à 200° pour environ 30 minutes en remuant plusieurs fois pendant la cuisson.
11. Servez le tout avec le ketchup aux épices.

15 Commentaires

  • My Cupcake

    Répondre

    Bonjour, bonjour !

    Tout d’abord, je voulais vous dire à quel point votre blog est superbe ! Vous êtes aussi bonne cuisinière (même si je n’ai jamais goûté vos recettes) que photographe ! Je trouve vos clichés très harmonieux et surtout pleine de luminosité. C’est fou de pouvoir réaliser un tel travail avec pour seule source la lumière naturelle ! Sincèrement, bravo ! Je rêverai de pouvoir un jour savoir prendre des photos telles quelles.

    D’ailleurs, j’aurai voulu savoir si vous proposiez sur Lyon des stages d’initiation à la photographie.

    Pour en revenir au sujet de cet article, est-il possible selon vous de remplacer les blancs de poulet fermier par des escalopes de poulet ?

    Merci de nous faire partager vos talents !

    Bonne fin de journée.

    11 février 2016 at 17:50
  • Mmmmm’h il va falloir que je teste ! Tes photos sont vraiment toutes très jolies

    27 janvier 2016 at 16:37
  • On est samedi il est 9h50 et ta recette me donne faim. Est-ce normal ? Maintenant que j’ai testé ta brioche bunchy je vais me mettre à faire des boulettes 🙂

    5 décembre 2015 at 09:50
  • Dégustée ce soir, cette recette nous a régalé, un vrai bonheur. J’avoue 2 modif minimes, chapelure classique car je n’ai ni corn-flakes ni biscottes dans mes placards et j’ai préparé les patates douces tout bêtement avec les épices cajun que je venais de préparer.. Et en rentrant du spectacle je viens de grignoter une boulette froide, délicieuse. Il m’en reste, je pense que je vais les préparer en salade.
    Attention à ne pas mettre trop de persil qui a tendance à prendre le dessus sur les autres épices, ça peut-être dommage.

    Merci pour cette très belle recette

    4 décembre 2015 at 23:02
  • Moi j’adore les boulettes, et je garde ce précieux conseil pour mini-Châtaigne quand elle sera plus grande … ! Merci du tuyau 🙂

    4 décembre 2015 at 19:42
  • Olala j’étais déjà fan des boulettes mais là j’ai pas de mots ..! Super article merci pour la recette 😉

    3 décembre 2015 at 16:47
  • J’adore ! C’est trop bon les boulettes frites 🙂 C’est toujours un peu galère à cuire quand on n’a pas de friteuse en revanche :/

    3 décembre 2015 at 15:15
  • Je suis pas fan de la patate douce mais la j’ai bien envie d’essayer ce repas

    3 décembre 2015 at 00:14
  • Yeahhhh après la #teamcitron je veux bien faire une #teamboulette avec toi;)

    2 décembre 2015 at 20:20

Laisser un petit mot