Chocolat chaud, chantilly coco et guimauve

Chocolat chaud, chantilly coco et guimauves

Dès mercredi soir, j’aurai voulu être dotée d’une touche « hivernation », une touche qui m’aurait permis de couper de tout, le temps de quelques jours (ou même de quelques mois), de faire l’autruche bien cachée sous ma couette, histoire de continuer à vivre dans un monde où « souhaiter une année pleine de paillettes et de licornes » aurait encore eu du sens…

Depuis mercredi c’est un fait, les licornes ont disparu du paysage français et je n’ai pas non plus réussi à entrer en hivernation (je sais on dit « hibernation » mais je trouvais ma version plus sympa… a défaut de licornes, je me suis allouée en 2015, l’autorisation d’inventer des mots qui font défaut au dictionnaire). Même si aujourd’hui, parler chocolat chaud dans cette actualité qui fait mal il me semble bien futile, comme le enfants vous le font si bien comprendre, face à l’horreur, la vie reprend tout de même ses droits et trouver un peu de réconfort dans une tasse de chocolat semble être une solution comme une autre.

Entre nous, qu’est ce qu’il y a de meilleur qu’un chocolat chaud (si ce n’est un chocolat chaud avec de la chantilly ET des guimauves ?) Ce chocolat doudou c’est celui qu’on se réserve pour les dimanches tous gris et pour tous les autres jours de la semaine où un peu de comfort food fait du bien au moral.

Chocolat chaud, chantilly coco et guimauves

Pour 1 grande tasse

– 10 cl de crème fleurette 30 % MG
– 1 càs bombée de mascarpone
– 15 g de sucre glace
– 20 g de noix de coco en poudre
– 4 grosses guimauves
– 1 bâton de cannelle
– 20 cl de lait
– 40 g de chocolat noir
– 1 càc de maïzena
– 1/2 gousse de vanille
– 1 càc de cacao en poudre

1. Commencez par préparer la chantilly. Pour cela, placez dans le bol du robot, la crème fleurette et le mascarpone bien froids. Fouettez le mélange, d’abord à vitesse lente, puis à vitesse maximale jusqu’à ce que la chantilly commence à monter.

2. Lorsque la chantilly est bien ferme, ajoutez le sucre glace, la noix de coco en poudre et continuez à fouetter le mélange quelques instants. Placez dans une poche à douille munie d’une douille cannelée et réservez au frais au moins une heure.

3. Découpez les guimauves en petits dés et placez-les sur une assiette. Saupoudrez de sucre glace et de noix de coco râpée pour éviter qu’elles ne collent entre elles.

4. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, détaillez le chocolat en petits morceaux. Diluez la maïzena dans un petit peu de lait.

5. Dans une casserole, versez le reste du lait, ajoutez la demi gousse la vanille, le cacao en poudre, le bâton de cannelle et mélangez le tout au fouet jusqu’à ce que la préparation soit bien homogène.

6. Ajoutez le chocolat en morceaux et faites chauffer à feu moyen en remuant régulièrement. A ébullition, incorporez la maïzena et laissez cuire sans cesser de remuer jusqu’à ce que le mélange épaississe. Versez le chocolat chaud dans des tasses ajoutez la chantilly et les guimauves, servez bien chaud.

Chocolat chaud, chantilly coco et guimauves

24 Commentaires

  • De très belles photos. Il semble délicieux. Je veux avoir un essai. 🙂

    21 janvier 2015 at 03:50
  • Oh comme je partage ce besoin de merveilleux et de douceur !!! J’avais aussi l’envie de faire un post sur le chocolat chaud (!) car ma fille vient de m’envoyer des guimauves spécialement conçues pour des Etats-Unis… Cet article est si beau, si feutré, si réconfortant !

    16 janvier 2015 at 18:47
  • Miam ça donne tellement envie !!http://bows-and-girls.blogspot.fr/

    16 janvier 2015 at 11:11
  • Un petit nuage de douceur à boire dans ce monde de brutes..

    16 janvier 2015 at 09:58
  • Cette recette est vraiment trop, mais trop belle ! Elle me donne vraiment envie !
    J’imagine tout à fait déguster ce chocolat amélioré sur un canapé, avec un bon bouquins, une couverture, et même si je n’en ai pas, mais au coin d’une cheminée… 😉

    15 janvier 2015 at 21:34
  • Oui la vie reprend ses droits et ce chocolat chaud va bien évidemment nous aider à retrouver le moral ! On a bien besoin de choses doudoues en ce moment…

    15 janvier 2015 at 10:55
  • Marie

    Répondre

    Bonjour,
    Le mot « hiverner » existe et à la différence de l’hibernation, cela signifie passer l’hiver à l’abri, ce qui correspond à peu près à ce que vous avez exprimé!
    Merci pour votre magnifique site internet, chaque recette donne envie, particulièrement la dernière.

    15 janvier 2015 at 08:15
  • Tu sais quoi ? Je te souhaite quand même des licornes et des paillettes. Parce qu’elles aideront à supporter les journées grises, tristes et froides.

    15 janvier 2015 at 03:30
  • Une petite douceur dans ce monde de brutes… tes photos sont magnifiques et oui….Moi aussi j’ai besoin de douceurs depuis mercredi…

    14 janvier 2015 at 21:52
  • J’aurais aimé te souhaiter une belle année le coeur léger et heureux mais vu comment va le monde c’est bien difficile…je me contenterais de te souhaiter le meilleur et mille petits bonheurs qui rendent la vie plus jolie ( dont ,of course ,les chocolats chauds!) biz

    14 janvier 2015 at 19:29
  • Oh mon dieu les photos et la description donnent envie de tout de suite appuyer sur le bouton off et entrer en hivernation comme tu le dis si bien. J’espère pouvoir tester cette bombe calorique ce week-end, il me semble qu’il pleut, ce sera une bonne raison pour se noyer sous un plaid et faire des réserves de calories pour l’hiver. 🙂 Merci 🙂

    14 janvier 2015 at 18:43
  • Très belles photos, ça donne envie de boire un bon chocolat chaud

    14 janvier 2015 at 18:33
  • Ouh la bombe calorique ! Faut bien ça pour adoucir le monde …

    14 janvier 2015 at 18:25
  • Humm, j’adore les photos et la recette a l’air delicious!! 🙂

    14 janvier 2015 at 18:11
  • Oh moi aussi j’aimerais bien entrée en hibernation et me couper de la bêtise et la cupidité … partout je ne vois qu’intolérance et hypocrisie, au secours !!! Ton chocolat chaud aux guimauves me ferait le plus grand bien …. merci !

    14 janvier 2015 at 18:02
      • C’est exactement ce dont je voulais parler …. et insulter les marchands de journaux parce qu’ils n’en ont plus, c’est fou !

        15 janvier 2015 at 11:42
  • Ohlala !
    Merci pour la recette, j’espère qu’il va pleuvoir dimanche, j’aurai une bonne excuse 😀

    14 janvier 2015 at 17:58

Laisser un petit mot