Nan Khatai ©‎Fraise & BasilicPartager

Voila. (On en parle de la fille qui commence ses article par « voilà » comme si elle allait vous annoncer la nouvelle du siècle ?)

Oui donc voilà, cette rentrée est un peu dingue (encore plus quand on a eu la génialissime idée, je pèse mes mots, de ne prendre qu’une toute petite, ridicule, semaine de congés cet été… #warrior), et depuis le début de ce mois de septembre clairement, je suis sous l’eau. Mais pas qu’un peu, plutôt le 36ème level, là où les rares mouvements de brasse que je connais suffisent à peine à me garder la tête hors de l’eau, et où mes orteils servent de casse-dalle aux requins.

Vous allez me dire, la fille qui affirme être sous l’eau ne l’est pas tant que cela puisqu’elle a quand même le temps de vous écrire un article (tout en vous racontant à quel point c’est la course.) Sur ce point vous avez raison, mais j’ai fini par ajouter la publication d’articles sur blog à ma To do, faute de quoi, on en se serait pas recroisés ici avant un bon bout de temps… et il faut bien se l’avouez, vous commenciez un brin à manquer (séquence émotion, pour les mouchoirs c’est au bout du couloir).

En fait je crois que j’avais juste besoin d’appuyer sur le bouton pause pour une minute ou pour une heure (en vrai 24h n’auraient clairement pas été de trop) et de me poser (j’avais écrit « pauser », je trouvais le lapsus plutôt marrant) autour d’un petit thé, d’un bouquin (ou d’une piscine à Marrachech – quoi on peut rêver ?-) histoire de reprendre un peu mon souffle face au long marathon de fin d’année qui s’annonce… (j’envisageais sérieusement d’hiberner jusqu’à Noël, un grand merci aux impôts d’avoir remis ce projet à plus tard jamais)

Et chez vous ça donne quoi la rentrée ?

Nan Khatai ©‎Fraise & BasilicPartager

Pour 20 biscuits

– 80 g de ghee (ou de beurre)
– 70 g de sucre glace
– 125 g de farine de blé
– 50 g de poudre d’amandes
– 30 g de semoule à dessert
– ½ càc de cardamome en poudre
– 1 à 2 càs de lait
– Quelques pistaches

1. Mélangez le ghee et le sucre glace.
2. Incorporez la farine et la poudre d’amandes préalablement tamisées, la semoule et la cardamome.
3. Ajoutez une à deux cuillère à soupe de lait tiédi afin d’obtenir une pâte bien souple. Pétrissez le tout quelques minutes.
4. Farinez vos mains puis façonnez des petites boules de pâte. Appuyez au centre pour les aplatir légèrement et décorez de pistaches. Placez les biscuits sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé en veillant à bien les espacer, ils vont légèrement gonfler à la cuisson.
5. Enfournez pour 10 à 12 minutes dans un four préchauffé à 180°C (th 6) jusqu’à ce que les biscuits soient bien dorés (à ce stade, ils peuvent sembler encore un peu mous, mais ils vont finir de cuire et durcir hors du four).
6. Laissez refroidir quelques minutes avant de les enlever de la plaque.

Cette recette a été écrite et shootée pour la marque Terre d’Oc pour qui je travaille régulièrement. On ne va pas se mentir, ces petits gâteaux indiens appelés Nan Khatai sont d’une simplicité déconcertante à faire mais ont surtout un côté addictif particulièrement prononcé (en même temps semoule, cardamome, amandes et pistaches on en parle ?) qui fait que l’on irait presque jusqu’à se faire couler un thé juste pour se déculpabiliser d’en avoir mangé un (ou deux ou trois, je vous laisse découvrir…)

Clic clac hop
Crédits

© L'ensemble des éléments de ce blog :
recettes, textes et photographies, sont ma propriété exclusive (sauf mention contraire explicite). Sans autorisation écrite préalable, toute reproduction, de tout ou partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, est strictement interdite.

10 commentaires
Laisser un commentaire
  1. 14 septembre 2016

    Tout simplement divins...

    Répondre

  2. 14 septembre 2016

    Voilà ! une belle recette à tester aussi ! ces biscuits ont certainement la vertu de redonner des forces, le moral ! enfin des bonnes choses quoi !! il ne reste plus qu'à courber l'échine pour septembre et tous ses effets secondaires ! après ça ira mieux !

    Répondre

  3. 14 septembre 2016

    Je serais curieuse de les goûter ces petits biscuits... Ces saveurs me plaisent...

    Répondre

  4. 14 septembre 2016

    Moi je n'ai pas eu de vacances du tout alors la rentrée, c'est l'horreur (si je peux vraiment appeler ça rentrée puisque je ne suis jamais partie). Alors moi aussi j'aimerais me poser autour d'un thé avec tes petits biscuits indiens !!

    Répondre

    • 20 septembre 2016

      je veux bien te croire que la reprise soit encore plus dure quand on a même pas eu quelques jours de coupure. Et un petit week-end ?

      Répondre

  5. 14 septembre 2016

    pas facile de tout gérer à la rentrée!! délicieuse recette! bises

    Répondre

  6. 15 septembre 2016

    Ravie de voir un si bel article de retour, Ces sablés semblent excellents et parfaits pour se poser, justement. D'ailleurs j'espère que tu auras le temps de te reposer, du temps pour toi prochainement. A très bientôt

    Répondre

  7. 15 septembre 2016

    Miam! ça a l'air bon!

    Répondre

  8. 10 octobre 2016

    Que ce doit être bon !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *