Let's fly to Roma ©‎Fraise & BasilicPartager

Il faut que je vous le dise, je suis amoureuse.

A dire vrai, déjà il y a quelques années lors de notre première rencontre, elle et moi on s’était plu. En même temps, avec ses rues pavés (qui me donnaient de fait une excuse toute trouvée pour flâner en baskets), ses places incroyables et ses pizzerias / glaciers à chaque coins de rue, elle avait su parler mon cœur (un peu aussi il faut le dire à mon estomac).

Il y a de ça presque 15 jours, j’avais rendez-vous avec elle. On voulait voir si la magie était toujours là, voir si tout cela n’était pas finalement qu’un joli moment que l’on aurait un peu trop chéri et qu’on aurait fini par idéaliser. Ce matin là j’avais le trac, il faut dire qu’en plus j’avais un brin survendu le truc à mon mari, en lui disant « tu vas voir, elle est si belle » (il va falloir que je finisse par vous dire de quoi je parle réellement, – bien que j’imagine que vous en ayez déjà une petite idée – sous peine d’attirer tous les mecs bizarres dont seul internet a le secret).

A la descente de l’avion elle a commencé par marquer des points en ajoutant au thermomètre une bonne dizaine de degrés par rapport à la température que l’on avait à Lyon. Ce n’était pas le printemps mais ça y ressemblait presque. Et puis on s’est baladé, on a écouté l’accent chantant des passants, on a mangé des glaces dans la rue en plein mois de février, on a écarquillé les yeux à chaque coin de rue tellement tu étais belle… Rome, sache le, à ce moment là je t’aimais encore plus que la première fois.

Mais si il y a une chose que j’ai aimé plus que tout c’est bien le concept de l’aperitivo. Mesdames, Messieurs ce truc est dingue. Pour le prix d’un cocktail (il faut que je vous fasse un petit city guide, j’ai plein d’adresses sympas), vous avez accès au buffet. Et croyez-moi en Italie on ne lésine pas sur le buffet. Au programme des légumes grillés, du fromage, des salades, de la charcuterie, et surtout des pains à l’huile d’olive à tomber par terre. Des petits trucs mignons tout ronds, moelleux et parfumés qui se suffisent presque à eux même tellement ils sont bons.

Alors une fois rentrés, pour que le choc du retour ne soit pas trop dur, on est restés encore un peu à l’heure romaine en s’improvisant quelques « aperitivo » homemade. Avec ces petits pains pas besoin de grand chose, on leur ajoute un bon fromage italien, quelques brins de thym frais et roule ma poule, welcome back to Roma ^^

Petits pains au fromage et à l'ail ©‎Fraise & BasilicPartager

Pour une dizaine de pièces
Pour les petits pains

30 g d’huile d’olive
1 petit bouquet de basilic
20 g de levure fraiche
25 cl d’eau
500 g de farine T65
10 g de sel
30 g de sucre

Pour le montage

1 petit bouquet de thym frais
– 1 gousse d’ail
– 10 g de mélange d’épices (piment, origan, thym)
– 90 g de beurre pommade
– 200 g de taleggio tranché (ou de la tomme)

Pour les petits pains

1. La veille, faites chauffer l’huile, ajoutez le basilic finement ciselé et laissez infuser toute la nuit.

2. Dans un saladier, émiettez la levure et délayez-là dans 25 cl d’eau tiède. Laissez reposer une dizaine de minutes.

3. Versez tous les ingrédients de la recette dans le bol d’un robot, et pétrissez le tout pendant 5 minutes à vitesse lente puis 5 minutes à vitesse rapide. Ajoutez l’huile d’olive au basilic et poursuivez le pétrissage encore quelques minutes jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois du bol. Formez une boule, couvrez d’un linge humide et laissez poussez deux heures à température ambiante.

4. Divisez le pâton en petites boules de 90 g environ, façonnez-les et laissez à nouveau pousser une heure.

5. Enfournez dans un four préchauffé à 230° (ajoutez un peu d’eau au moment d’enfourner pour la formation de la croute), faites cuire 3 minutes puis baissez le thermostat à 220°, poursuivez la cuisson une dizaine de minutes. Laissez refroidir sur une grille

Pour le montage

1. Dans un bol, mélangez le beurre, l’ail pressé et les épices. Assaisonnez de sel et poivre.

2. Incisez les petits pains par le milieu et répartissez les 3/4 du mélange à l’intérieur. Ajoutez les tranches de fromage ainsi que les branches de thym et enfournez pour 10 à 15 minutes dans un four préchauffé à 200°, jusqu’à ce que le fromage soit fondu et le pain bien doré.

3. A l’aide d’un pinceau, enduisez les petits pains encore chaud du restant de beurre épicé, ajoutez un peu de fleur de sel, servez tièdes.

Clic clac hop
Crédits

© L'ensemble des éléments de ce blog :
recettes, textes et photographies, sont ma propriété exclusive (sauf mention contraire explicite). Sans autorisation écrite préalable, toute reproduction, de tout ou partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, est strictement interdite.

12 commentaires
Laisser un commentaire
  1. 10 mars 2016

    Vraiment très sympa ces petits pains !

    Répondre

  2. 11 mars 2016

    Oh que ça a l'air bon ! J'enfile mes baskets et j'arrive ;)

    Répondre

  3. 11 mars 2016

    Ralala tu as si bien parlé de Rome et de l'Italie que je n'ai rien de plus à ajouter (je crois que mon plus beau souvenir de Rome c'est lorsque j'ai découvert de la mozzarella buffala et de la burrata au petit déjeuner...là je me suis dit, c'est ça le paradis!) mais par contre je rêverais de goûter à ces petits pains qui ont l'air juste parfaits!!

    Répondre

  4. 11 mars 2016

    Tu me donnes bien envie d'aller à sa rencontre!

    Répondre

  5. Maddy
    11 mars 2016

    Tu me fais trop envie, je vais les essayer ce WE, c'est sur! Et si tu as des adresses à Rome pour des dégustations grandioses, je suis preneuse, j'y vais avec des amis en novembre! merci pour toutes ces bonnes choses que je teste grâce à toi. Bises

    Répondre

  6. 11 mars 2016

    Mmmh ! Ça à l'air délicieux :)

    Répondre

  7. ROME, la ville des amoureux par excellence !Que de souvenirs en lisant votre article ! Pour ceux qui ne connaissent pas Rome : le décor est superbe quant à la nourriture tous n'est qu'enchantement !!! Vos petits pains sont magnifiques ! Merci pour ce petit retour en Italie !

    Répondre

  8. Calamity Jane
    14 mars 2016

    Comme toujours, ça fait très envie ! Et le magnifique petit carnet, il vient d'où ?

    Répondre

    • 15 mars 2016

      Merci pour le petit mot :) le petit carnet vient de chez Hema !

      Répondre

      • Calamity Jane
        15 mars 2016

        De rien ;-). Tout s'explique !

        Répondre

  9. 17 mars 2016

    Super article, je suis attirée tant par Rome que par les petits pains ! :D J'aimerais beaucoup visité cette ville, elle est dans la tête de ma liste de villes à visiter...

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *