Partager

Comme pour tout métier d’ordre créatif, ce qui nous distingue, c’est notre style. Il existe autant de façons de photographier un sujet, que de photographes ! Prenons un citron, par exemple. Prise de vue minimaliste sur un fond clair ou moody avec un joli travail sur la lumière pour mettre en valeur le sujet, ces deux images, qui auront pourtant le même sujet, raconteront des histoires complètement différentes et feront ressentir au spectateur des impressions très différentes également.

De nos jours, il ne suffit pas de prendre de belles photos. Il est important que vos images vous ressemblent et travaillent à créer une identité qui vous est propre. Le but ultime étant que votre style et vos partis pris soient tellement affirmés, que vos images puissent vous être attribuées dès le premier regard.

Si nous reviendrons plus en détail sur la question du style (et à fortiori de comment trouver le sien), ces 6 grands courants de photographie culinaire pourraient d’ors et déjà vous inspirer et vous aider à vous lancer dans une direction.

Le produit star

C’est le style qu’emprunte très souvent la photographie de nourriture pour la publicité.

L’accent est mis sur le produit à vendre, les images sont le plus souvent épurées de façon à mettre l’accent sur le produit et sur lui seul. Le stylisme va dans le sens d’une distraction minimum.

Caractéristiques

> des images brillantes…

> …aux arrière-plans sobres, souvent tout blanc ou tout noir

> Des prises de vue le plus souvent réalisées en studio avec des éclairages artificiels

> Un style très propre assez technique et clinique

Work in progress

C’est un style qui vient du reportage. Son but et de montrer les coulisses, de révéler ce qui se passe en cuisine avant que la recette ne soit complètement terminée.

On montre alors le plat sans fioritures, une scène de vie avec des miettes et des taches, telle que l’on pourrait la trouver si l’on venait dans votre cuisine pendant que vous étiez en train de cuisiner. Cela permet aussi de montrer les étapes de préparation et donc de rendre la recette plus didactique pour le spectateur (pas à pas par exemple).

Caractéristiques

> Style documentaire

> Stylisme de l’utile

> Utilisation du mouvement

> Mise en avant des étapes de préparation

> Mise en scène de celui qui cuisine

Partager
Partager
Partager

Lumineux et brillant

Ce courant trouve son origine dans les premières photographies blanches et aériennes de Donna Hay  de la fin des années 1990 et au début des années 2000.

Les photographies issues de ce courant utilisent une lumière plus douce et moins d’ombres et vont réaliser des mises en scène plus fouillées incluant, au-delà des éléments food contenus dans la recette, une plus grande variété d’accessoires et de détails.

Partager

Caractéristiques

> Une lumière plus douce et diffuse

> Utilisation de couleurs et de motifs (type liberty)

> Des images claires et détaillées

> Une mise en scène délicate et féminine qui raconte des histoires

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager

Lifestyle / tradition

Dans ce mouvement, on ne s’attache plus seulement au contenu de l’assiette mais également au moment de consommation.

Les assiettes se faufilent alors hors du cadre et les mises en scène sont plus décontractées et spontanées (ou du moins, donnent l’impression de l’être).

Ces photos valorisent la tradition, les ingrédients de qualité. Elles mettent en scène des matériaux bruts, anciens, authentiques, marqués par le temps.

Caractéristiques

> Des focales plus larges pour contextualiser le moment de consommation

> Des mises en scène plus spontanées, plus humaines

> Un palette de couleurs riche, plutôt sombre : des bruns, des pourpres, des terres de sienne

> Une lumière assez dure avec des ombres fortes

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager

Minimaliste

Un peu comme pour la première approche, ce courant se concentre sur la nourriture avec une approche assez minimaliste pour souligner la beauté du sujet.

En gardant le reste de l’image très épurée, l’œil est immédiatement attiré vers la nourriture, ce qui permet au spectateur de se concentrer sur les détails intéressants du sujet plutôt que de devoir chercher des points d’intérêt dans le reste de la scène.

Caractéristiques

> Less is more

> Le produit star / la nourriture comme cible

> Un cadrage plus serré

> Une approche assez minimaliste, y compris dans le choix du stylisme (objets fonctionnels seulement)

> Utilisation importante de l’espace négatif

> Des matières naturelles (lin, céramique, marbre…) dans  une gamme de couleurs  plutôt claire

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager

Clair obscur / Moody

Le mot « Clair-Obscur » un terme emprunté au monde de l’art et notamment à la peinture, pour désigner un contraste important entre l’ombre et la lumière dans une image.

En peinture, le clair obscur a été largement utilisé par le peintre Carvaggio au XVème siècle et dans certaines natures mortes de la peinture flamande.

Les ombres créent un mystère qui oblige le spectateur à étudier réellement la photographie, en regardant d’abord ce qui est mis en évidence par la lumière, puis ce qui se cache dans les zones d’ombres.

Caractéristiques

> Une utilisation de la lumière et des ombres pour une mise au point dramatique sur le sujet

> Des images plus mystérieuses, plus intenses

> Un style largement inspiré de la peinture flamande riche de détails

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager

A retenir

Décrits dans leurs grandes lignes, ces courants (comme les photographes qui les illustrent pour cet article) ne sont en rien figés et hermétiques ce qui rend leurs frontières perméables et permet aux uns comme aux autres de naviguer d’un style à l’autre tout au long de leur parcours de photographe. 

Clic clac hop
Crédits

© L'ensemble des éléments de ce blog :
recettes, textes et photographies, sont ma propriété exclusive (sauf mention contraire explicite). Sans autorisation écrite préalable, toute reproduction, de tout ou partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, est strictement interdite.

11 commentaires
Laisser un commentaire
  1. 21 janvier 2020

    Super 1er article merci beaucoup pour ce partage !!! On ne peut toutes les citer mais il y a aussi Katie Quinn Davis de what katie ate que je trouves fantastique.

    Répondre

    • Fraise & Basilic
      21 janvier 2020

      Oui son travail est top ! Je l'aurai bien mise dans la catégorie Lifestyle / tradition tu en penses quoi ?

      Répondre

  2. 21 janvier 2020

    Juste génial cet article ! Je ne pratique pas la photo culinaire mais les différents courants expliqués m’ont passionné! Merci , c’est clair et intéressant... quoi demander de plus 😉 Phanie

    Répondre

  3. 27 janvier 2020

    Coucou! Mille mercis, c'est passionnant! Hâte de lire la suite :-) Virginie

    Répondre

  4. 30 janvier 2020

    Merci pour tous tes articles ! C'est vraiment inspirant. Je suis photographe et je me spécialise en culinaire, ça m'aide beaucoup ! je me demandais quels sont les fonds que tu utilises ? aussi, la table sur laquelle tu mets tes aliments (un espece de ciment bleu foncé/gris) a l'air incroyable et permet un fond genial aussi ! bravo ! si tu as du temps n'hesites pas a regarder mes photos, j'aimerais beaucoup avoir ton avis pro :))))

    Répondre

  5. 21 février 2020

    Merci pour ce bel article et bravo pour tous les autres! Je débute en photo culinaire (et en photo tout court d'ailleurs) et je trouve ton blog très inspirant.

    Répondre

  6. Coucou Sandrine, merci à toi pour ce beau et intéressant contenu sur la photographie. Enfin, je prends un peu de temps pour lire cette nouvelle rubrique sur ton joli blog :)

    Répondre

  7. 8 mars 2020

    Article vraiment intéressant ! En tant que photographe culinaire, j'apprécie également tes photos en illustration.

    Répondre

  8. 10 avril 2020

    Bonjour Sandrine, merci beaucoup pour cette article, riche de références, mais aussi très concise. Bien à vous

    Répondre

    • Fraise & Basilic
      21 avril 2020

      Merci beaucoup Anna pour votre retour :)

      Répondre

  9. claire
    5 octobre 2020

    vraiment tres sympa de partager avec nous tout cet univers

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *