Menu de fêtes acte 4 – Mendiants aux fruits secs

Mendiants aux fruits secs ©‎Fraise & Basilic

Si vous me suivez sur Twitter, vous avez peut-être vu passer mes tweets à propos de quelques heures à dormir sur un tabouret (je ne vous conseille pas) et d’une journée interminable passée aux urgences (qui entre nous peut se révéler être une vraie expérience sociologique mais là n’est pas le sujet). Il semblerait que mon cher est tendre se soit pris de l’idée plus qu’absurde de passer cette fin d’année 2016 allongé dans des draps siglés « hôpitaux de France ».

Cependant, malgré cette fin d’année plus que chaotique, je ne m’avoue pas vaincue, je vais tout de même vous poster ce dernier article qui clôt mon « menu de fêtes 2016 » (et puis je vous ai dit que le wifi à l’hôpital était 100 fois plus rapide que chez moi ?).

J’en profite pour vous souhaiter une très bonne fin d’année (un conseil, évitez les urgences il y a trop de monde et tous les médecins semblent s’être donnés le mot pour être en vacances en même temps) et je vous donne rendez-vous l’année prochaine.

Enregistrer

Pour 4 personnes

– 120 g de chocolat noir pâtissier
– Noix
– Pistaches
Graines de courge
Noix de pécan
– R
aisins blonds
– Lamelles d’oranges confites
Pralin

La méthode facile, sans tempérage

J’ai essayé de réaliser ces mendiants sans tempérer (d’ailleurs ceux de la photo n’ont pas été tempérés -et n’ont pas l’air de trop mal s’en porter-), et franchement cela fonctionne plutôt pas mal. Dans ce cas, veillez cependant à pocher les mendiants sur une feuille de papier guitare, cela vous aidera pour le démoulage.

1. Versez le chocolat sur une feuille de papier guitare et étalez-le avec le dos d’une cuillère de façon à former des petits « palets ».

2. Répartissez harmonieusement les fruits secs et les noix sur le chocolat avant qu’il ne fige. Laissez refroidir et durcir dans un endroit frais (évitez le réfrigérateur si vous ne n’avez pas tempéré le chocolat afin qu’il ne blanchisse pas).

La méthode de tempérage

Pourquoi tempérer le chocolat ? En tempérant le chocolat, vous allez vous assurer d’un résultat brillant qui ne blanchira pas en refroidissant. Correctement tempéré le chocolat se démoulera également plus facilement le tempérage lui assurant en effet une cristallisation rapide du beurre de cacao ce qui favorise le démoulage.

Faites fondre le chocolat au bain-marie jusqu’à ce qu’il atteigne 45°C. Retirez-le du bain-marie et remuez-le délicatement jusqu’à ce qu’il redescende à 26° C (il ne faut pas fouetter sous peine d’incorporer de l’air et donc des bulles). Enfin, remettez-le sur le bain-marie de façon à remonter sa température à 31° C et maintenez cette température jusqu’à la fin de la préparation des chocolats.

Menu de fêtes Fraise & Basilic 2016

Enregistrer

Enregistrer

2 Commentaires

  • Hum, j’aime beaucoup les mendiants !

    2 janvier 2017 at 14:13
  • Ces mendiants sont parfaits et me donnent bien envie !
    Parfaits pour offrir ou partager (ou pas :p )
    Bonne fin d’année et plein de bonheur pour 2017

    30 décembre 2016 at 19:03

Laisser un petit mot