Pommes de terre de primeur rôties, burrata et pesto de cresson ©Sandrine SaadiPartager

Si j’étais forcée de ne garder que deux recettes dans ma cuisine (dilemme insoluble vous en conviendrez), ça serait les cookies (l’importante proportion de recettes de cookies sur ce blog en témoigne…) et le pesto ! C’est fou comme 4 ingrédient justes mixés ensemble peuvent sauver n’importe quelle recette de pâtes un peu fade, faire des miracles sur une pizza ou avec une bonne foccacia et se décliner à loisir en fonction de vos envies et des produits du moment (du kale ou des épinards en hiver, du cresson ou du basilic en été pour ne donner que quelques variantes).

Du coup, j’avais vraiment hâte de partager cette recette par ici. Au menu, des pommes de terre de primeur confites lentement en cocotte et servies avec un pesto cresson pistaches et une burrata crémeuse. La cuisson est longue mais ça vaut vraiment le coup, les pommes de terre sont fondantes, presque caramélisées et surtout vous n’avez rien à faire (à part ouvrir la cocotte à mi cuisson).

Récoltées au printemps avant leur complète maturité, les pommes de terre de Primeur sont les premières de l’année. Leur précocité leur confère une fraîcheur et un goût unique. Ce produit de saison arrive sur les étals à partir du mois d’avril et va être vendue jusqu’au 15 août (après cette date elles perdent leur appellation de « primeur »).

Côté pratique, elles n’ont pas besoin d’être épluchées, il suffit juste de les brosser sous un filet d’eau.

Pommes de terre de primeur ©Sandrine SaadiPartager
20 min.
1 heure
veggie
Pour 4 personnes
Pour les pommes de terre de primeur confites

– 1 kg de pommes de terre de primeur
– 1 tête d’ail
– 1 c. à c. de de gros sel
– quelques brins de romarin
– 1 filet d’huile d’olive
– 1 botte de jeunes pousses d’asperges vertes
– Quelques pousses de cresson
– 1 burrata
– Poivre du moulin

Pour le pesto

90 g de pistaches
– 70 g de cresson
– 1 petit bouquet de basilic
– 50 g de parmesan
– 10 cl d’huile d’olive

1. Préchauffez le four à 180°C.

2. Rincez les pommes de terre de primeur à l’eau claire, séchez-les puis coupez-les en deux. Placez les pommes de terre dans une cocotte en fonte. Ajoutez le gros sel, les gousses d’ail en chemise et le romarin.

3. Arrosez d’un filet d’huile d’olive, assaisonnez de poivre du moulin, puis fermez la cocotte et enfournez pour 30 minutes de cuisson. Passé ce temps, ouvrez la cocotte et prolongez la cuisson encore 30 minutes.

4. Pendant ce temps, préparez le pesto. Pour cela, coupez le parmesan et petits morceaux et mixez-le avec 70 g de pistaches, le cresson, le basilic et l’huile d’olive jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène (pour cette recette, le pesto est volontairement plus liquide qu’un pesto classique). Réservez.

5. Faites cuire les pointes d’asperges 5 minutes dans un grand volume d’eau salée, refroidissez-les dans l’eau glacée pour fixer la couleur. Concassez grossièrement les pistaches restantes.

6. Disposez les pommes de terre de primeur rôties dans le plat de service. Ajoutez les pointes d’asperges vertes, les jeunes pousses de cresson puis nappez le tout de pesto de cresson. Décorez de pistaches concassées et servez sans attendre avec la burrata.

Pesto de cresson aux pistaches ©Sandrine SaadiPartager
Pommes de terre de primeur rôties, burrata et pesto de cresson ©Sandrine SaadiPartager
Pesto de cresson aux pistaches ©Sandrine SaadiPartager
Pommes de terre de primeur rôties, burrata et pesto de cresson ©Sandrine SaadiPartager

– Création de contenu pour le Comité National Interprofessionnel de la Pomme de Terre.
Le contenu et opinions exprimés dans cet article n’engagent que moi. –

Clic clac hop
Crédits

© L'ensemble des éléments de ce blog :
recettes, textes et photographies, sont ma propriété exclusive (sauf mention contraire explicite). Sans autorisation écrite préalable, toute reproduction, de tout ou partie, par quelque moyen ou procédé que ce soit, est strictement interdite.

  1. 19 mai 2020

    Une bien sympathique assiette de pommes de terre...

    Répondre

  2. 2 juillet 2020

    Merci beaucoup pour cette recette facile, mais originale. En voilà un autre moyen de cuisiner les pommes de terre pour se passer des frites.

    Répondre

  3. Carpet
    6 août 2020

    Encore merci pour cette recette de pomme de terre. En effet, j'adore cuisiner ce légume autrement, faute de faire à chaque fois des frites. :) Je préfère surtout celle que vous avez proposée sur https://fraise-basilic.com/salade-tiede-de-pommes-de-terre-de-primeur-au-haddock/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *