Ravioles de foie gras, bouillon épicé

Ravioles de foie gras au bouillon épicé ©‎Fraise & Basilic

Je vous en avais parlé hier (call me queen of teasing), voici le premier volet de ce menu de fêtes. On commence aujourd’hui par une entrée légère (il faut dire qu’on va ensuite s’enfiler St jacques / chapon et dessert), ne vous inquiétez pas, quand vous arrivez au bout de ce marathon culinaire, on se quittera rassasiés !

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, parler de marathon culinaire, n’est pas un vain mot (un peu comme chez Anne-Laure d’après ce que j’ai pu lire ce matin, d’ailleurs filez voir son article, elle y parle déco de table et c’est très chouette). C’est à dire, qu’près la traditionnelle ouverture des cadeaux (et le temps parfois des premières désillusions « Oh un lot de casseroles, j’en rêvais… » – ceux qui me connaissent le savent, je suis restée bloquée à l’âge de 5 ans et 1/2, quand je ne suis pas convaincue, il semblerait que cela se voit, comment dire, légèrement…).

Bref, je vais mettre un point à la fin de ce début de phrase, même s’il ne devrait pas en avoir un, mais sinon vous aurez du mal à suivre le fil de ma pensée, c’est normal il n’est même pas 10h (c’est d’ailleurs pourquoi je n’écris d’habitude jamais d’articles le matin, sorry for the mess !). Je disais donc, qu’après l’ouverture des cadeaux on attaque le repas du midi, qui se poursuit avec des grignotages divers et variés (oui le genre qui vont tout droit dans les fesses), pour finir par voir arriver 20h et le repas du soir (et pas de soupe M’sieurs, dames, non un vrai repas, c’est qu’on aurait presque encore un petit creux après tout ça !)

Oui tout ce pavé pour introduire cette petite entrée qui a, en plus d’être plutôt gourmande (le foie gras et moi une grande histoire d’amour – c’est le moment où je perds la moitié de mes lecteurs vegan – Sorry guys, chacun ses faiblesses), le mérite de pouvoir être réalisée à l’avance. Vous pouvez en effet réaliser les ravioles et le bouillon la veille et vous occuper de la cuisson minute le jour même. Les préparations les jours qui précédent noël c’est une vraie nécessité, ça évite d’être complètement noyé en cuisine le 24/25 et de pouvoir profiter aussi de la fête. (Note de service, je parle beaucoup de noël, mais vous pourrez aussi recycler ce menu le 31)

Pour 4 personnes

– 60 cl de bouillon de volaille
– 15 g de thé
– 24 feuilles de ravioli chinois
– 1 jaune d’œuf
– 200 g de foie gras cru
– Fleur de sel
– Poivre de Timut
– Baies roses
– Fleurs comestibles

 

1. Détaillez le foie gras en douze portions égales.

2. Disposez les feuilles de ravioli sur le plan de travail et déposez sur chacune un morceau de foie gras, assaisonnez de fleur de sel et d’un tour de moulin. Badigeonnez le bord du ravioli avec du jaune d’œuf et recouvrez d’une deuxième feuille de ravioli. Pressez les bords de façon à bien souder le tout. Découpez le ravioli en rond à l’aide d’un emporte-pièce. Réservez au réfrigérateur.

3. Portez à ébullition le bouillon de volaille. Placez le thé dans une cuillère ou une pince à thé, à ébullition, plongez le thé dans le bouillon, couvrez et laissez infuser une dizaine de minutes.

4. Débarrassez le thé, faites à nouveau bouillir le bouillon, plongez les raviolis dans l’eau frémissante et laissez cuire deux à trois minutes.

5. Dressez dans des petits bols, ajoutez des petites feuilles d’oseille, quelques baies roses et des fleurs comestibles. Assaisonnez de sel et d’un peu de poivre de Timut. Servez bien chaud.

Pour le choix du thé, pour cette recette je vous conseille de vous orienter sur quelque chose d’assez frais, à base d’agrumes.

Le poivre de Timut a une saveur d’agrumes très agréable. N’ayez pas la main trop lourde, c’est un poivre qui reste assez corsé.

Menu de fêtes Fraise & Basilic 2015

14 Commentaires

  • Elodie

    Répondre

    j’ai prévu cette recette pour mon repas de noel. j’ai du foie gras cru mais spécial terrine, ça peut marcher ?
    Je ne sais pas s’il y a une grande différence qu’il soit spécial terrine ou pas.
    Merci !

    21 décembre 2015 at 09:05
  • ca me tente bien , d’essayer

    9 décembre 2015 at 23:32
  • Camille

    Répondre

    Bonjour,
    La recette a l’air top 🙂 j’aimerais savoir s’il est préférable d’utiliser du foie gras cru, mi-cuit ou cuit? Les saveurs d’agrumes du thé se marieront mieux avec du foie d’oie ou de canard?
    Merci d’avance pour votre réponse et merci de nous faire saliver les yeux 😉
    Camille

    8 décembre 2015 at 15:22
  • Wouaw, sublime cette entrée! Pourrais-tu me dire où on peut acheter des fleurs comestibles?
    Merci

    8 décembre 2015 at 10:13
  • L’entrée me plait beaucoup, vivement demain pour la suite 🙂

    7 décembre 2015 at 18:54
  • Je salive en lisant la recette … vivement demain! Merci!

    7 décembre 2015 at 17:01
  • Bonjour à toi! ♥
    Ça a l’air tellement bon et tes photos sont tellement joli! Tu me donnes envie de tout cuisiner héhé! :p Tu m’épates à chaque fois et tes photos sont toujours aussi magnifique, j’aimerais bien avoir ton secret pour une aussi belle luminosité! ♥

    7 décembre 2015 at 13:42
  • Ca a l’air absolument délicieux ! Vivement la suite :p

    7 décembre 2015 at 12:13

Laisser un petit mot